portail girondin d'information et de sauvegarde
du système minéralogique français










(C'est pour demain...)


Série Générale - Estimations des prochaines séries
en partenariat avec
   


Série
Date estimée d'exécution

Retour

En septembre


Calendrier des estimations:

Jour
Heure estimation
Série estimée


 

Les réservations, une longue histoire...



Associer des chiffres avec des lettres peut parfois donner des résultats étranges, ce fut le cas par exemple en 2005 (05) en Grande-Bretagne dans la région du Garden of Island (G) et plus précisemment dans la ville de Brighton (R) avec cette association malencontreuse portée par une Volvo XC70 D5 Lux SE qui se lit normalement : GR "zéro-cinq" CON.

La citation des associations les plus farfelues serait ici longue et fastidieuse mais l'évocation de la Grande-Bretagne ammène sur un autre thème intéressant, à savoir celui des réservations de numéros. En effet, la Grande-Bretagne, au même titre que la Belgique ou l'Irlande entre autres, permet l'attribution d'un numéro personnalisé d'immatriculation moyennant finance. C'est un véritable fond de commerce pour ces pays qui jouent de l'amour qu'ont les automobilistes pour leur véhicule poussant le perfectionnisme jusqu'à leur plaque minéralogique.
En France, n'en déplaise aux mauvaises langues qui diront que tout est bon pour dégager du profit, la réservation est possible et surtout gratuite ! Tout du moins, nous devrions dire ETAIT possible car depuis la mise en place du SIV, réserver un numéro est devenu impossible.

L'histoire et les cas célèbres


Depuis qu'il est possible d'immatriculer les véhicules, c'est à dire depuis plus d'un Siècle, les plus beaux numéros ont souvent fait l'objet de pas mal de convoitises et ce sont souvent des personnes au bras long qui les ont obtenu. Pour ne citer que l'exemple de la Gironde, le numéro 1B, tout premier numéro de l'histoire des plaques en Gironde a été attribué à une Panhard & Levassor modèle... B1. Etrange hasard n'est-il pas ?
Avec un tel point de départ, comment ne pas perpétuer les traditions ensuite ? C'est ainsi que pour la Gironde, le 4 CV 33 a été attribué à une Renault 4 CV, le 11 GB 33 a été attribué à la Rolls Royce rouge de Claude Bez alors président du club de football les Girondins de Bordeaux (11 étant dans le système FNI, depuis 1976 le plus bas numéro attribué) encore récemment le 307 SW 33 a été attribué à une Peugeot 307 SW. Ce sont les plus beaux exemples mais il y en a énormément d'autres (environ 7% des immatriculations girondines) et il n'est pas rare de croiser en Gironde des Porsche 911 immatriculées 911 xx 33. Votre webmaster lui-même fait partie de ces 7% ayant obtenu le 9999 RY 33 en 2004 et le 9999 TG 33 en 2007. L'occasion de dire que cela s'est fait par simple demande écrite et sans contrepartie financière. L'occasion également de faire taire la rumeur qui dit parfois que cela laisse des indulgences de la part de la maréchaussée. Cela a peut-être été vrai jadis, mais ce n'est plus le cas aujourd'hui.


512 TR 03 sur une Ferrari... 512 TR...

Reste que la Gironde n'est pas un cas isolé et quelques cas méritent ici d'être soulignés comme ceux par exemple de nos premiers représentants, à savoir nos Présidents et certains de nos ministres. René Coty a ouvert le bal avec sa Citroën Traction 15/6 immatriculée 1 FU 75. Charles de Gaulle a pris la relève en choisissant la série PR 75 comme immatriculation officielle des véhicules présidentiels. La tradition aura perduré sous la présidence de Georges Pompidou et Valérie Giscard d'Estaing. Le sujet des hommes politiques méritant à lui seul toute une rubrique, nous ne pouvons que vous conseiller de lire notre article en relation avec le sujet ici

Au delà des présidents certains hommes politiques ont marqué eux aussi le paysage minéralogique comme Pierre Messmer, détenteur du 11 AAA 75 sur une Citroën DS datant du 05-04-1974, type DSSIEFG, n°2FG3050, 13 CV souvent confondu avec le 1 AAA 75 attribué à une Matra Simca Bagherra. Pour la petite histoire, deux ans plus tard, Michel Poniatowski, ministre de la Santé publique et de la Sécurité Sociale dans le gouvernement de Pierre Messmer et devenu ministre de l'intérieur sous l'ère Giscard, tape du point sur la table quant aux pratiques de réservations des numéros constatant que les numéros de 1 à 10 sont sujets à réservation et traitement de faveur de la part des forces de l'ordre. Le 22 octobre 1976, ces numéros disparaissent et la numérotation débute désormais à 11. Jusqu'à l'arrivée du SIV en 2009, la numérotation a toujours débuté à 11 dans la plupart des départements et, bien entendu, les numéros de 11 à 20 ont été les plus convoités... Reste qu'ils ne permettent plus de bénéficier d'indulgences...

Les temps ont changé, jusqu'à avril 2008, excepté dans certains départements qui avaient complètement verrouillés leur système pour empêcher les réservations (numérotation à partir de 21 dans les Bouches-du-Rhône ou à partir de 31 dans le Val de Marne par exemple...), la réservation était encore possible dans bon nombre de département sur simple demande écrite ou au guichet lorsqu'on avait affaire à une personne conciliante. Dès avril 2008, afin de préparer les systèmes informatiques au système SIV, il n'a plus été possible de réserver à l'avance un numéro sauf à attendre le jour même de son attribution à la préfecture avec l'aide généreuse d'une personne conciliante. Pour la Gironde, la fin a eu lieu le 12 novembre 2007 sur ordre du préfet et durant la série TX 33. Les observations faîte au delà démontrent bien que les numéros sont attribués au hasard depuis... Tout cela est dommage, la réservation était un petit plus sur nos autos et elle ne dérangeait plus personne dans la mesure où elle ne donnait droit à aucun traitement de faveur. Pourquoi l'avoir anéanti de telle manière ? Trop de demande pour un système devenu national ? Qu'à cela ne tienne, les anglais et les belges en font un commerce, pourquoi pas nous ? Le SIV mis en place le 15 avril 2009 va progressivement tuer nos départements, anéantir tous les beaux numéros existant actuellement (une pensée notamment pour les autos de collection) et sera complètement aléatoire ne laissant aucune place à la personnalisation. C'est dommage et c'est un beau gâchis...

(c) Inaxys - 2017 - Informations légales | Contact