portail girondin d'information et de sauvegarde
du système minéralogique français










(C'est pour demain...)


Série Générale - Estimations des prochaines séries
en partenariat avec
   


Série
Date estimée d'exécution

Retour

En septembre


Calendrier des estimations:

Jour
Heure estimation
Série estimée


 

Les raisons d'un retard



Pourquoi la Gironde est à la traîne ?

Ou à Latresne pour les gens du coin :-) Sans aucun doute la question la plus posée à propos des immatriculations en Gironde. Pourquoi la Gironde est toujours resté sur 2 lettres alors que nombre de départements à population égale ou inférieure, sont déjà proches ou ont déjà atteint les combinaisons à trois lettres ?

La Gironde immatricule environ 500 véhicules par jour ce qui la classe dans les 15 premiers départements immatriculant le plus de véhicules (derrière le département 60 bien aidé par les véhicules de location, les départements de région parisienne, le Rhône ou encore les Bouches-du-Rhône). Sa progression est honnête mais, en terme de lettres, la Gironde est loin derrière bon nombre de départements.

L'explication d'un tel retard est en fait très simple. Lorsque le système actuel d'immatriculation a été créé en 1950, tous les départements numérotaient en partant de 1 jusqu'à 999 excepté Paris qui partait de 1 à 9999. Compte tenu de la faible diffusion de l'automobile à cette époque, 999 numéros par série suffisaient amplement. Mais, les calculs ont vite démontré que dans les années qui suivraient, avec la progression du nombre de véhicules vendus, le système d'immatriculation arriverait vite à saturation. L'idéal étant alors de compter de 1 à 9999 pour augmenter la durée des séries. C'est ainsi, que tous les départements ont changé leur système de numérotation dès lors qu'ils ont atteint la série QA... Sauf, la Gironde et quelques autres grands départements tels que le 69 ou le 13 qui ont anticipé ce changement avant l'heure. En Gironde, c'est à partir de la série Q 33 que la modification a été faite.

Dés lors, alors que la plupart des départements bouclaient une série en 999 numéros, la Gironde bouclait en 9999 numéros ce qui la faisait progresser 10 fois moins vite que les autres. En harmonisant la numérotation, le retard s'est stoppé et la Gironde a pu réellement progresser à sa juste valeur doublant ainsi entre autres le Gers (32), l'Ardèche (07), les Landes (40), la Meuse (55) et plus récemment le Loir-et-Cher (41), les Hautes-Pyrénées (65), le Tarn (81), le Cher (18), l'Indre (36), les Pyrénées-Orientales (66), le Lot et Garonne (47), les Vosges (88) et la Charente (16). Ces dépassements n'auraient dû être qu'une étape, le Gironde devrait être devant la Dordogne (24) ou l'Indre-et-Loire (37), des départements ayant pourtant atteints les séries Wx ou Xx ! En fait, sans ce retard, la Gironde devrait être en 3 lettres depuis bien longtemps et se trouver devant la plupart des départements. De fait, la Gironde est l'un des départements où se cotoient la plus grande variété de lettres et l'on peut croiser régulièrement dans les rues de Bordeaux des voitures encore immatriculées en Hx 33 (voir même en Cx 33) aux côtés des tous derniers Vx 33. En lui laissant quelques années, la Gironde aurait pu rattraper son retard sans aucune difficulté mais le sort en a voulu autrement, puisque la Charente aura été son ultime dépassement, le SIV ayant stoppé la numérotation le 13 octobre 2009 à la série VW 33 alors que la Gironde n'avait plus que quelques jours pour s'offrir un dernier dépassement avec les Deux-Sèvres (79) qui eux aussi ont stoppé à la série VW...

(c) Inaxys - 2017 - Informations légales | Contact